Publication de notre rapport ESG 2021

Nous avons publié le 30 juin 2022 notre rapport annuel 2021 consacré à l’ESG.
Dans ce document qui se veut didactique, nous avons réalisé un état des lieux de notre démarche en ce qui concerne la prise en compte des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance dans notre gestion.

Cette publication nous a donné l’opportunité de faire un bilan de l’existant et aussi des chantiers pour l’avenir. Ce chemin restant à parcourir se fera dans le même état d’esprit que celui qui nous anime depuis toujours et dont les fondations sont communes à celles supportant notre méthode de travail dans l’analyse fondamentale :

  • Utiliser notre connaissance des sociétés et des managements : la grande proximité avec les sociétés de notre univers de couverture nous apporte une compréhension fine de leurs activités, nous mettant dans une position plus favorable pour déceler les opportunités et les risques ESG de chaque entreprise étudiée ; les rencontres régulières avec les managements nous offrent également un atout inestimable dans l’évaluation des actions développées en matière d’ESG par les émetteurs.
  • Rester pragmatique : notre approche est dictée par la matérialité financière ; nous sommes donc prêts à trancher face aux informations collectées pour nous concentrer sur celles qui nous paraissent les plus pertinentes dans le cadre de notre analyse. Cela s’illustre dans (1) notre prise en compte discriminante des controverses qui repose sur une analyse interne ou dans (2) notre volonté de valoriser les résultats concrets plutôt que les politiques écrites.
  • Se forger notre propre opinion : c’est une évidence dans l’analyse fondamentale et cela doit également l’être dans l’analyse ESG ; il s’agit pour nous de ne pas céder aux modes, une tentation d’autant plus forte quand nous faisons face à des enjeux en évolution rapide et où le consensus peut varier en fonction des préoccupations du moment. Dans ce contexte, il est pour nous clé de maintenir notre indépendance d’esprit, basée sur une analyse étoffée des sociétés, notre expérience des managements et notre pragmatisme. 

Au sein du rapport, nous repassons plusieurs éléments clés de notre process d’investissement en matière d’ESG à savoir :

  • Une approche ESG intégrée : c’est l’Equipe de Gestion qui prend la charge du sujet, sans recourir à une équipe ad-hoc ; nous pensons que ce fonctionnement non siloté nous permet de refléter plus fidèlement les enjeux ESG dans nos modèles de valorisation.
  • Un système de notation propriétaire, Moneta VIDA : pour être en mesure de développer une approche fidèle à nos principes, le recours à notre propre notation est un impératif. En effet, Moneta VIDA nous permet de (1) diversifier les sources d’informations pour ne pas être enfermé dans la documentation des émetteurs, (2) refléter des données parfois difficiles à quantifier et donc ignorées par les agences de notation ESG, (3) intégrer notre connaissance des managements et (4) mieux appréhender les Small et Mid Caps souvent pénalisées par les notations externes, faute de moyens comparables aux Large Caps.
  • Une implication historique dans la promotion des bonnes pratiques de gouvernance : depuis l’origine, nous avons démontré une vigilance en matière de Gouvernance. Quand nous l’avons jugé nécessaire, nous n’avons pas hésité à entamer des actions de Corporate Gouvernance en ayant recours à tous les moyens à notre disposition pour défendre l’intérêt de nos porteurs. Cet engagement actionnarial reste une constante chez Moneta.

Nous identifions plusieurs sujets pour l’avenir qui exigeront notre attention et sur lesquels nous travaillerons sur les mois à venir :

  • La Taxonomie européenne : 2022 a marqué la première année de communication pour les sociétés (éligibilité sur les deux premiers objectifs Climat du règlement) ; 2023 sera un jalon important avec de nouveaux éléments communiqués (alignement et informations sur les quatre objectifs restants). Ces informations additionnelles nous permettront de compléter nos analyses.
  • La biodiversité : enjeu particulièrement important du développement durable, la préservation de la biodiversité est une préoccupation de premier ordre sur laquelle nous devons monter en puissance. Nous proposons au sein du rapport un premier état des lieux du sujet ainsi que différentes pistes à explorer.
  • L’inflation des reportings réglementaires : la mise en place des Règlements européens Taxonomie et SFDR (Sustainable Finance Disclosure Regulation) introduit depuis 2021 de nouvelles exigences en termes de publication d’informations sur nos fonds et sur notre Société. De nouvelles étapes (par exemple : reporting PAI, Principle Adverse Impacts) seront à franchir dans les trimestres à venir et nos équipes s’attèlent à préparer cette nouvelle documentation.

Enfin, vous retrouverez également dans ce rapport des informations illustrant l’implication quotidienne des équipes dans la promotion interne de bonnes pratiques ESG qui passe notamment par des éco-gestes au quotidien mais aussi par une campagne annuelle de dons à des associations.

Nous vous en souhaitons une excellente lecture !

Téléchargez ici notre rapport annuel ESG 2021

Le rapport annuel consacré à l’ESG est publié essentiellement en réponse aux obligations fixées au II de l'article L533-22-1 du Code monétaire et financier (dit "Article 29 LEC"). La décision d’investir dans tout OPC doit tenir compte de toutes les caractéristiques et de tous les objectifs de durabilité, tels que décrits dans son prospectus.