Développement durable

Une démarche engagée et pragmatique pour soutenir une croissance durable

"Le développement durable est un développement qui permet de répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs."

Rapport Brundtland | Août 1987
Commission Mondial sur l'Environnement et le Développement

Les collaborateurs de Moneta sont conscients des enjeux liés au réchauffement climatique et de l’importance que le comportement de chacun change pour préserver les ressources naturelles et l’environnement. Il existe au sein des équipes une véritable sensibilité à ce sujet. Cette volonté se décline en deux volets pour Moneta :

Agir en investisseurs responsables : développer une approche constructive autour de notre processus de sélection de valeurs afin de refléter notre sensibilité environnementale dans les portefeuilles

Agir en citoyens engagés : adopter quotidiennement des gestes et une attitude prenant en compte notre impact sur l’environnement

Développer nos propres critères de sélection positive

Une opportunité de performance

Nous pensons que dans le contexte actuel de faible croissance et de prise de conscience collective des enjeux du développement durable, la croissance des secteurs que nous identifions comme « durables » est aujourd’hui plus porteuse que par le passé.

Par ailleurs, des études* ont montré que les sociétés dont les performances extra-financières (ESG) s’amélioraient voyaient leurs cours surperformer les indices, en particulier dans le cas de sociétés aux scores ESG moyens ou faibles. Ainsi, le « momentum » d’amélioration des scores apparait comme un moteur de performance dont nous pouvons tirer parti.

A l’inverse, les sociétés dont certains comportements sont « controversés » ont tendance à sous-performer le marché, il est donc important d’identifier ces sujets qui ne sont pas pris en compte en général dans les scores extra-financiers.

* cf Jeroen Bos, Sustainability Scores for Investment Funds, CFA Institute Magazine March 2017

Etudier le sujet avec lucidité

Dans le cadre de la loi de transition énergétique et de l’obligation réglementaire de publier un rapport de transition énergétique faisant le point sur nos pratiques et l’empreinte carbone de nos fonds, nous avons étudié avec attention le sujet des différentes mesures et des différentes approches du développement durable dans la construction des portefeuilles. Ce travail a confirmé un certain nombre d’intuitions que nous avions :

  1. Le biais sectoriel et le raccourci de l’exclusion : les secteurs fortement « carbonés » comme celui des Matériaux peuvent être exclus du portefeuille pour améliorer une empreinte carbone ce qui est un raccourci trop simpliste car ces secteurs restent nécessaires à l’économie… et aux autres secteurs présentant une meilleure empreinte carbone.
  2. Le piège d’une image figée : la performance à date est une vision partielle de l’histoire et il peut préférable de valoriser les sociétés allant dans la bonne direction. La notion de trajectoire est donc clé selon nous.
  3. Une qualité des données très disparate : la qualité de la transparence et de la fiabilité des données publiées par les entreprises demeure à l’heure actuelle inégale. Baser une construction de portefeuille sur des données uniquement chiffrées et sur des « cases cochées » est donc pour nous un écueil à éviter.

En conséquence, aucun de nos fonds ne prend simultanément en compte de manière systématique et contraignante les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance dans leur politique d'investissement. Nous souhaitons continuer de choisir les valeurs au cas par cas pour leurs performances financières, avec une volonté affirmée de prendre part au financement de projets innovants et engagés dans le développement durable. L’idée n’est pas de poursuivre une politique d’exclusion ou une allocation sectorielle, propre aux divers labels ISR.

Développer une approche réfléchie

De ces constats et de notre volonté de rester des stock-pickers, est né le concept de part innovante. Derrière cette idée, on retrouve la volonté d’effectuer une sélection positive des valeurs qui peuvent répondre aux attributs suivants :

  • des sociétés à technologie très innovante
  • des fournisseurs de technologie de l'innovation ou de service à l'énergie
  • des entreprises engagées directement dans la transition énergétique
  • des sociétés à impact sociétal positif

Notre ambition est donc de faire grandir cette part innovante dans nos portefeuilles en étudiant de plus en plus de sociétés pouvant se qualifier dans ce groupe.

Télécharger notre rapport de transition énergétique pour le fonds Moneta Multi Caps (juin 2017)

Un engagement en tant qu'entreprise depuis de nombreuses années

Quotidiennement, et ce depuis des années, les équipes de Moneta tentent d'adopter des gestes positifs pour agir de manière responsable à l'échelle de la société :